Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/03/2010

J+146

J'arrive lentement à mon cinquième mois de clinique. J'ai déjà vécu beaucoup plus long. Ma première hospitalisation a duré 12 mois et c'est moi en plus qui avais signé une décharge.

Le petit poids qui roulait bien vers le haut a subitement redescendu dans les combles. Il y a 4 jours encore, je prenais 400 grammes puis plouf ! Plongeon. Un plat sur le ventre qui fait mal. Une belle gifle ! Et vous savez quoi ?

Habituellement, quand on est dans le sens de l'anorexie, prendre du poids nous rend parfois triste car on a l'impression d'abandonner une amie, malveillante évidemment mais nous ne la percevons pas de la sorte. Chez moi, le monde commence à tourner à l'envers : perdre un demi kilo m'a rendu si triste que j'avais l'impression de quitter ma guérison, de perdre quelque chose de précieux. Si j'ai fait quelque chose pour perdre du poids ? Non, j'ai mangé du mieux que je peux mais cela n'a pas suffit. Cela ne suffit pas encore ! Alors que j'ai l'impression de manger sans cesse.

Une nouvelle semaine va commencer. J'ai repris les armes. Mener encore et toujours le même combat !

Commentaires

Courage... donc vous n'êtes plus dans le sens de l'anorexie puisque vous êtes triste d'avoir perdu du poids, accrochez-vous !

Écrit par : Luc | 14/03/2010

Je découvre votre site. Je cherche à aider une personne sans vouloir la forcer. Je lis vos témoignages. Je voudrai vous conseiller une personne de confiance qui est kinésiologue. Je travaille avec elle sur d'autres problèmes que vous ;-) pour moi. Ma collègue n'a pas voulu et j'espère qu'elle changera d'avis. Je ne sais pas dans quelle région vous êtes. Je sais que vous n'avez pas de raison de me faire confiance. Si vous voulez me contacter par email. Je vous félicite en tout cas pour vos efforts et ce blog! Rassurez-vous je ne vous en veux pas de ne pas me répondre.

Écrit par : Une inconnue | 16/03/2010

A l'inconnue, merci pour votre gentil message. Je suis ouverte à tout, on m'a déjà parlé de la kinésiologie, et je pense que cela ne me fera certes pas de tort !
Je suis de Bruxelles pour l'information.

Je n'ai pas votre adresse mail par contre.

Bonne soirée et merci !

Écrit par : chiche | 16/03/2010

Merci pour vos encouragements Luc.

Écrit par : chiche | 16/03/2010

Peux-t-on vous contacter par le biais de votre blog?
J'ai lu que vous devez chercher les émotions ressenties quand vous avez commencé à être envahie par cette maladie. Quelles personnes étaient dans votre entourage à ce moment là? Avez-vous déjà fait cette démarche?

Écrit par : Inconnue | 18/03/2010

Je viens d'activer la Newsletter ;-)

Écrit par : Une Inconnue | 18/03/2010

Les commentaires sont fermés.