Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

28/11/2010

On Y Va !

Encore une fois, l'anorexie a fait sa loi 7 semaines. Stagnation du poids.

Pour rappel, mon médecin tenait le discours, à nouveau, d'envisager ma vie en sous-poids dehors, à condition de se maintenir. Cela m'a déconcertée. Je lui ai demandé pourquoi il recommençait à me parler de ça. Ce n'est guère motivant, voire décourageant. C'est comme s'il avait cessé d'y croire. Il me répondit que si l'on regardait les dernières hospitalisations, il y a un moment où le poids cale. Il n'y a plus moyen de monter. La maladie accroche. Et je piétine. C'est réaliste. A part qu'ici, je ne suis plus d'accord de survivre. J'ai signé un contrat de poids avec lui qu'il semble ne pas vouloir tenir. D'habitude, c'est le patient qui veut revoir à la baisse le poids de sortie. Où va-t-on ? J'ai des ambitions bien plus grandes. Et ce n'est pas avec un BMI de 14.3 que je vais y arriver !

Alors...

Après avoir bien réfléchi...

Je lui ai fait savoir qu'il était hors de question d'abandonner maintenant !

Non !

Je lui ai donc dit que j'allais mettre en place avec mon infirmière et la diététicienne un menu avec plus de compléments, de sorte que le total des calories ingérées montent significativement. Il me répondit : "Mais Madame, vous rendez-vous compte de votre plan ? Cela fait des années qu'on arrive pas à monter au-dessus des 2000 kcal et là, vous y allez, comme ça ? Ce serait un véritable exploit, un tsunami si vous y arrivez. Je vous tirerai mon chapeau !". Je lui ai répondu qu'il pouvait déjà aller acheter son chapeau !

Son intention n'était pas de me provoquer mais il l'a fait !

J'ai terminé l'entretien en citant une phrase qui me venait en tête : "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait".

Voilà qui relance fameusement mes peurs mais je dois passer par là. Pas le choix. Je veux vivre normalement ! Plein de projets m'attendent. Et j'ai mis en place des occupations intellectuelles professionnelles pour m'aider à passer les angoisses quand je suis abordée par elles.

Les commentaires sont fermés.