Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/04/2011

Révolutions

Voilà presque un mois que j'ai quitté la clinique. Je me souviens des derniers jours qui furent difficiles pour moi. J'avais la peur au ventre à la simple idée qu'une fois dehors, la maladie allait revenir en force, n'étant plus contenue par les murs de l'institution. Je n'osais plus croire en moi. L'anorexie m'a bernée tant de fois que je ne me faisais plus confiance. Mais un jour, il faut partir, sauter par-dessus la rivière malgré les peurs et tenter de revivre normalement.

A ma sortie, j'ai joué avec le feu. Je constatais que je pouvais manger moins sans perdre du poids. La bonne affaire ! Malgré le fait que je savais pertinemment que j'allais droit vers une perte de poids, j'ai pris le risque car je voulais voir par a+b que j'avais raison. Je bougeais nettement plus qu'en clinique et je refaisais du sport régulièrement. Mon ami a tenté de me dire que je ne devais pas attendre de perdre du poids pour réagir. Ce fut bien vu puisque une semaine plus tard, j'ai accusé la perte de poids. L'anorexie a triomphé sur ce coup là et je me sentis bien stupide et en colère contre moi ! Encore une fois, je suis tombée dans un piège de la maladie.

Je devais donc tester ma capacité de réaction qui fut toujours nulle jusqu'à présent. Alors, j'ai réagi de façon nettement plus conséquente que jamais. J'ai repris le menu de la clinique et me suis calquée sur lui. En vain. Mon poids ne remontait pas. Angoissée, une révolution s'est passée en moi. Je me suis dit que je devais pousser plus loin. Plus avec des compléments mais en essayant de gonfler le repas de midi. Comme par enchantement, j'ai introduit dans mon assiette des féculents, chose que j'ai toujours refusé catégoriquement depuis des années ! Puis, tout doucement, je me suis dit que je n'allais plus manger de produits laitiers allégés. Enfin, je devais trouver des "calories faciles", c'est-à-dire des aliments qui ne pèsent pas sur l'estomac. J'ai donc envisagé de réintroduire des sucreries, en toutes petites quantités actuellement mais c'est déjà ça !

Alors, ce qui devait arriver n'est pas arrivé... et c'est là que ça devient angoissant.

Plutôt que de reprendre du poids, j'en ai perdu encore un peu. J'ai l'impression de revivre pour la énième fois une rechute. Alors, je n'en suis pas encore là. On peut espérer que la prise de poids se fasse par effet cumulatif à la prochaine pesée. D'autant plus qu'un nouvel exploit pour moi est arrivé. Ca faisait 20 ans que je n'avais plus mangé un twix en entier ! Et bien, c'est fait. Je n'en reviens toujours pas...

Alors, j'ose espérer qu'à la prochaine pesée, je vais enfin réussir à prendre du poids en dehors des murs d'une clinique !

 

17:46 Publié dans Evolution | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.