Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/06/2010

Double Face

La personne qui souffre d'anorexie a souvent une double face : celle de son moi profond qu'on pourrait appeler la véritable et celle de la maladie qu'on nommerait le démon. Constamment, ces deux faces luttent entre elles. L'une veut manger, croquer la vie à pleines dents mais l'autre l'en empêche et la fait plier, malheureusement le plus souvent dans son sens, de telle sorte que c'est la maladie qui l'emporte sur la journée en réduisant l'alimentation au minimum.

Je parle souvent de cette maladie à la troisième personne. C'est intentionnel. Il est bien évident que c'est moi qui suis malade. Mais, quand on est plongée dedans, on se sent déchirée tout le temps entre la vie ou la mort, le noir ou le blanc, le rien ou le tout, le oui ou le non. Il est rare d'avoir un juste milieu, sauf quand on est arrivée à un stade où l'on gère la maladie dans la vie de tous les jours, ce qui permet de mener à nouveau une vie normale, affective et professionnelle.

Les personnes qui nous entourent dissocient aussi très fréquemment ces deux états. Quand je parle de mon anorexie à une de mes amies, elle la nomme "le petit diable". D'autres, la "mauvaise voix" ou la "fausse moi". Je suis bernée la plupart du temps par "elle". Elle a réussi à prendre toute la place dans mon cerveau. Elle pensait pour moi et je lui obéissais au doigt et à l'oeil.

Jusqu'à hier... Je veux m'en sortir à présent. Ce n'est plus une envie passagère. Je ne veux plus jamais me laisser bouffer par elle !

C'est une affirmation, un cri de vie, un cri du coeur !