Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

18/08/2010

8 Semaines.

Nous arrivons doucement à 8 semaines de clinique. Il y a une semaine, j'étais toujours engluée dans la vase de la stagnation. Je préférais ne pas en parler car je pensais qu'il valait mieux donner des notes d'espoir, pour vous, les lecteurs, qui me suivez. A force de lire des échecs, des frustrations, des notes grises, des creux de vague, je ne voulais surtout pas que les personnes qui souffrent de près comme de loin de l'anorexie, perdent leurs espoirs.

4 semaines de stagnation.

4 semaines de changement de menu.

4 semaines livrées à moi-même. Mon médecin, mon infirmière et la diététicienne étaient en vacances.

4 semaines où j'ai livré bataille contre ces démons. Avec toujours cette phrase en tête :"Pas question de les écouter, je maintiens mon objectif. Je vais de toute façon devoir l'atteindre !". Alors pourquoi remettre à demain ce que l'on peut faire aujourd'hui ?

Et mes efforts ont fini par payer. 700 grammes à mon actif, MA victoire, MES initiatives, MES mesures et contraintes que je me suis imposée seule !

Je sus restée en clinique le week-end pour être bien cadrer et ne pas perdre mes fruits. Enorme besoin de prendre l'air mais ce fut remis à plus tard. L'urgence est de prendre du poids. La pesée de mardi fut à nouveau positive.

Grand soulagement.

Me voilà mes 2 premiers kilos !

Meilleure mine...

Traits moins tirés...

Que du bon !

 

24/04/2009

Evolution

 

poids-balance-roverbal-plus-belles-photos-macro_219149.jpgDeux fois par semaine, nous avons droit à la pesée. Moment fatidique et souvent paradoxal. Tant que le petit diable est toujours en tête, peu importe dans quel sens vont les chiffres, ils ne sont pas bons !

J'ai eu une pesée positive, comme ils appellent cela ici dans le centre. Ce n'était pas un petit + pour moi.

C'était un bond de trop.

Un bond de géant.

700 grammes ! Pour la plupart des gens, qu'est-ce 700 grammes ? C'est moins qu'un kilo. Pour moi, c'est comme si j'avais pris 7x 1 kg. Car, peu importe où je me trouve dans mon poids, un kilo est aussi difficile à accepter à 40 kg qu'à 50 kg. Il a fallu la matinée pour le digérer et le remettre à sa place. 

D'un côté, bravo ! Mes efforts paient. De l'autre, SOS, peur de quitter l'anorexie. On ne sait jamais vraiment ce que l'on abandonne et perd dans cette maladie. En outre, pour ma part, c'est la vision des chiffres sur la balance qui me pose problème. Je préfère qu'on me le dise oralement. Chacun a ses façons de gérer le moment sur la balance. 

Au bout du compte, vous allez vous demander comment s'est passé la suite dans mon esprit. Eh bien, mon nouveau poids a été intégré dans le paysage. Ma silhouette reste bien trop mince que pour abandonner mon combat !