Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/07/2009

Debout Les Papilles !

astrapi5sens.jpgLorsque j'étais en clinique récemment, la diététicienne eut la merveilleuse idée de me faire passer un "test" ou plutôt me faire redécouvrir des plaisirs enfouis ou oubliés. Il y eut l'épreuve des desserts lactés et celle des biscuits. 

Depuis bien longtemps, tout le panel des biscuits était mis de côté. Au point de devenir aveugle et absent de mon esprit. Ils n'avaient plus d'existence à mes yeux. 

Pour ce qui est des desserts lactés, je revenais toujours aux mêmes : les yaourts 0% aux fruits. 

En fermant les yeux, elle me passa l'aliment sous les narines, pour éveiller mon odorat. Ensuite, je devais les goûter sans voir la couleur ni la texture. Il fut étonnant de constater que je ne reconnais ni l'arôme avec mon nez ni le goût. Mes papilles étaient vraiment endormies. Pas moyen de faire la différence entre la fraise ou l'abricot par exemple. Ni entre la gaufre et la madeleine. Il s'agissait aussi de toucher la texture et de voir les différences et similitudes. 

Lorsque l'on souffre d'anorexie, on a toujours tendance à reprendre les mêmes aliments car ils nous rassurent. La diversité n'existe plus. On la fuit. En quoi nous rassurent-ils ? Sur le fait qu'ils ne nous font pas prendre de poids, qu'ils ont bon goût (dans la tête surtout), qu'il n'y a pas de vrai sucre ni de graisses. Pour ma part, c'est un peu différent actuellement car l'anorexie n'est plus du domaine de la privation mais due à une absence d'envie et de gourmandise tout court. Je ne regarde donc plus essentiellement les calories mais je recherche un plaisir perdu. J'ai donc étendu spontanément mon alimentation, en osant goûter et être honnête avec moi-même en me disant que, de fait, cela me donne "plus de plaisir" que l'ancien, et donc j'alterne...

Pour la majorité des anorexiques, c'est tout un challenge de se laisser aller à ces nouveaux goûts ou à des anciens associés à des kilos superflus. Il faut réapprendre à manger de tout et ce, dans des quantités normales...