Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/06/2010

Irrationalisme

Maintenant que j'ai pris conscience que la maladie me parle sans cesse (cfr article du 29/5/2010), elle me fait tenir de beaux discours ! Mon ami me fait souvent part de ses réflexions. Il a un oeil extérieur qui cible bien la problématique. Je réagis très souvent au quart de tour lorsqu'il me fait des suggestions. Mais c'est la maladie qui parle, qui revendique, qui trouve mille et une excuses ou raisons pour échapper à ce qui reste difficile.

Je vais vous donner ici un exemple. Je trouve cela interpellant avec le recul. Mon ami me demande pourquoi ne pas boire du coca normal à la place du coca zéro ? Ce serait du sucre pris facilement, sans problème de satiété, sans changement radical de goût. Et il a essuyé un grand HORS DE QUESTION ! Il est impossible pour moi d'envisager de boire du coca ! Pourquoi ? Que dit la maladie ? "Absorber trop de sucres n'est pas bon pour la santé. Dans tous les régimes, on dit de ne plus boire de soda. Le goût n'est pas bon. C'est écoeurant. Il reste un arrière goût en bouche désagréable. En plus, cela fait grossir." !!! Ne devrais-je pas prendre du poids ? Si, bien sûr ! Mais il reste impensable pour moi de m'attaquer à ça. C'est comme si je voyais le coca comme un toxique ! Alors que le coca zéro est certainement plus nocif à cause des nombreux édulcorants.

Autre exemple : j'ai commencé à utiliser du faux sucre en clinique. Tout le monde presque se baladait avec leurs pastilles et en versait partout. Que ce soit dans un yaourt nature, dans le thé, le café voire même dans le coca light qui en regorge déjà ! J'ai donc pris l'habitude de mitrailler mon thé et mon lait d'édulcorants. Là aussi, mon ami me suggère d'arrêter ce geste et de mettre à la place du vrai sucre. Et la maladie, titillée, répond : "Hors de question de mettre du sucre là-dedans. Pour avoir la même sensation sucrée en bouche, il faudrait que tu mettes plusieurs morceaux de sucre dans ce que tu bois ! T'imagine un peu la dose ? Et ça va te faire grossir. Ce n'est pas équilibré." !!! Ici, je pourrais tenter d'agir. Une cuillère de sucre ne me fait pas peur mais je devrais m'habituer à boire moins sucré. Je trouve que ce n'est pas prioritaire de se défaire de cette manie. Il faudra le faire mais pas maintenant. Et là, c'est encore sans doute la maladie qui parle.

Elle me parle tellement que je trouve des aberrations partout. Et des choses complètement irrationnelles, incompréhensibles ! Je suis tout à fait d'accord de brancher mes perfusions (voir article du 28/10/2009) d'alimentation qui sont composées de 400 kcal de glucides, 400 kcal de lipides et 100 kcal de protéines. Même si c'est dur et angoissant, j'ai accepté que ces calories passent dans mon sang pour prendre du poids. Par contre, manger l'équivalent me semble impossible. Cela représenterait un litre de coca et 100 grammes de fromage. Digérer cela revient au même : les glucides et les lipides finiront aussi dans mon sang pour être stockés. Les nutriments peuvent donc passer dans mon sang mais ne peuvent pas passer par mon tube digestif !?! N'est-ce pas irrationnel ? Interpellant, n'est-ce-pas ?

Je ne cesse plus de l'écouter et dès qu'elle pointe son nez avec ses excuses ridicules, j'essaie de dire non...

Non.

Non !

NON !!